Une ventilation économe

Chaudière au gaz

Solution économique et durable

Chauffage et climatisation

Confort, économies, écologie

Toujours à vos côtés

Chaudières, chauffe-eau, PAC, régulations

La consommation en énergie d’une maison dépend de plusieurs facteurs. Le système de chauffage, la performance de l’isolation et la ventilation y tiennent une place importante. En ce qui concerne la ventilation, pour être efficace, celle-ci doit répondre aux besoins en air neuf dans l’appartement et à la sauvegarde de la structure. Elle doit aussi récupérer l’énergie afin d’éviter la forte déperdition thermique du logement.

Une ventilation économe

Le rôle de la ventilation sur l’état de la structure

À l’intérieur d’une maison, il est important de maintenir un certain niveau de qualité de l’air. Le concept de ventilation efficace et contrôlée entre en jeu. En effet, celle-ci a pour fonction de maintenir le taux de CO2 inférieur à 0,1%. Le cas contraire pourrait entrainer des gênes respiratoires notamment pour les occupants.

En outre, la ventilation aussi stabilise l’humidité à l’intérieur de la maison. En général, ce sont les occupants qui produisent la vapeur d’eau entrainant l’humidification de l’espace intérieur. Une forte humidité est nuisible tant pour la santé que pour le confort des occupants. De plus, plus la maison est humide, plus l’hygiène est douteuse puisque ce type d’environnement favorise la prolifération des germes.

Les solutions pour une ventilation maitrisée et économe

Pour assurer un renouvellement de l’air intelligemment avec une charge réduite, quelques solutions pratiques s’adressent aux utilisateurs.

La première consiste en l’adoption d’un système de ventilation mécanique contrôlée ou répartie. Il s’agit d’un procédé mécanique qui offre un contrôle optimal sur le débit quel que soit les conditions climatiques. Selon la place des ventilateurs, on peut citer trois catégories de VCM :

  • l’extraction mécanique à simple flux
  • l’insufflation mécanique à simple et à double flux.

En outre, l’adoption d’un VRM ou ventilation mécanique répartie ouVRM s’adapte aisément à la rénovation d’autant plus qu’elle n’est pas règlementaire pour le neuf. Le principe de base est simple. La ventilation attire l’air humide des pièces de vie jusqu’aux pièces de service pour y être rejetée.Le VRM se compose d’un système d’aération individuel qui estaménagé dans les pièces de service. Pour une bonne circulation de l’air, des entre d’airs et des aérateurs indépendants sont aussi associés à la structure.

Une ventilation économe